Livraison 2017

Présentation des projets livrés en 2017. Batiserf participe au suivi de chantier pour la plupart des projets et s’investit afin de construire ce qui a été dessiné.

 

Réhabilitation de l’ancienne coopérative des bouchers en Centre d’Art et marché couvert à Schiltigheim (67) avec Dominique COULON & Associés.

Projet de restructuration de l’ancienne Halle des bouchers et de la Maison Alsacienne en marché couvert, lieu d’exposition et un espace d’accueil administratif.
Pour la Maison Alsacienne, les principaux travaux de restructuration consistaient à reprendre entièrement les colombages des façades existantes (remplacement des pièces de bois constitutives des pans de bois de façade dont l’état pathologique était avancé, remplacement des médaillons de remplissage), démolition des ossatures structurelles intérieures existantes dont les capacités portantes ne permettaient pas le changement de destination des locaux ainsi que la création de plateaux libres de tout porteur intermédiaire.
Pour la Halle, les travaux consistaient en particulier à la réalisation de reprise en œuvre pour une meilleure gestion des flux ainsi que l’apport de lumière naturelle, la création d’une nouvelle charpente bois qui permet l’utilisation de la surface de l’étage ainsi que la réalisation de planchers en béton armé avec sous-face apparente de parement architectonique offrant la compatibilité des surcharges d’exploitation envisagées pour une surface d’exposition au R+1 sans porteur intermédiaire.

 

Conservatoire Municipal de Musique, Danse et Art Dramatique Nadia et Lili Boulanger à Noisy-Le-Sec (93) de Jakob + MacFarlane

 

 

Groupe scolaire Saint-Isidore à Nice (06) de ANMA Architectes

L’extension du groupe scolaire de Saint-Isidore, implantée au sud de l’établissement d’origine des années 90 est en R+1 sur sous-sol partiel. Il comporte une école maternelle de 10 classes, une unité de restauration, un CLSH (centre de loisirs sans hébergement) de 5 salles et une crèche de 80 places.

Photos : Vincent Fillon

 

 

Nouvelle Comédie à Saint-Étienne (42) avec Maes Architectes et Palimpsestes.

Le projet se compose d’une réhabilitation, d’une construction neuve et de l’aménagement des jardins.La Comédie est installée dans une ancienne friche industrielle réhabilitée, et plus précisément dans l’ancienne usine de machines-outils à destination des mines. Aujourd’hui elle est entourée du « Fil », salle de musique actuelle, et du Zénith.
Dans la partie restructurée, témoin de son époque, des éléments ont été gardés, tel qu’un pont roulant dans la salle « La Stéphanoise », décoratif, mais s’intégrant parfaitement à la structure métallique visible rappelant alors le passé industriel du lieu.

 

Salle de spectacle « Theodore Gouvy » à Freyming-Merlebach (57) avec Dominique COULON & Associés.

C’est un projet compris dans le renouvellement urbain du secteur de la place des Alliés en plein centre ville, proche de la Mairie, c’est donc un emplacement stratégique car le bâtiment a pour vocation de rayonner dans toutes les directions afin d’adresser la culture au plus grand nombre.
Les grands volumes des cages de scène et de salle en béton armé, et l’ensemble des locaux accessibles au public des foyers haut et bas (en encorbellement d’environ 10 m), sont en ossature générale métallique par pans de fer en poutres treillis et planchers mixtes collaborants acier béton. La salle de spectacle peut accueillir 700 places.

Photo : Eugeni Pons

 

Résidence étudiante 147 chambres à Guyancourt (78) avec l’Atelier Pascal Gontier.

Le projet se compose de deux corps de bâtiments, l’un en R+5 de forme en L et l’autre en R+3 de forme rectangulaire, reliés entre eux par le Hall d’entrée. Cet ensemble compact est organisé autour d’une cour centrale végétalisée et un parc de stationnement. Il y a un niveau du sous-sol partiel abritant des locaux techniques. Schéma constructif simple à base d’une ossature générale en béton armé constituée de refends porteurs transversaux implantés entre les chambres reprenant les différents niveaux de planchers et libèrant ainsi les façades et noyaux de circulation verticale rigide qui reprennent les différents niveaux de planchers en dalles pleines coulées en place. Toutes les façades sont habillées par un système de façade bois légère à isolation extérieure.

Photo : Atelier Pascal Gontier

 

Le Palais de Justice de Limoges avec ANMA Architectes.

Le projet en R+3 sur un niveau de sous sol partiel enchâssé, accueille au rez-de-chaussée les salles d’audience en double hauteur et la salle des pas perdus, centrale et traversante, éclairée par une large verrière. Les façades porteuses sont isolées par l’extérieur. Les éléments de façades sont réalisés d’une pièce sur la hauteur du bâtiment et ils ont une largeur variable et alternent avec des parties vitrées réalisées en éléments verriers. Outre les toitures terrasses végétalisées adjacentes à la verrière de la salle des pas perdus, l’ensemble des complexes de couverture est repris par une charpente métallique à base de portiques métalliques mécano-soudés associés à un empennage à base de profilés laminés.

Photos : Sergio Grazia

 

Maison connectée à Boulogne Billancourt (92) de Jakob + MacFarlane

Photo : Roland Halbe

 

 

ENSAE (Groupe des Écoles Nationales d’Économie et de Statistique) à Palaiseau (91) de CAB Architectes.

Le bâtiment est constitué d’un volume simple à base carrée évidée de l’intérieur, construit sur une trame modulaire orthogonale, réalisé sans joint de dilatation. Il se compose d’une couronne extérieure périphérique constituant un cloître, pour libérer un vide médian. A l’intérieur de ce volume médian, est installée une bande linéaire étagée dans laquelle prennent place les Amphithéâtres, le Hall d’Exposition et la Bibliothèque, ainsi que deux patios, l’un végétal au rez de chaussée, l’autre minéral au niveau 2.

Photos : Aldo Amoretti

 

Maison de l’île de France à Paris 14e avec ANMA Architectes.

Le projet de la Maison de l’île de France de 142 chambres étudiantes est en R+8 et implanté au Nord du bd périphérique Parisien, dans le Parc de la Cité Internationale Universitaire de Paris 14e.

 

Théâtre Jacques Carat à Cachan (94) avec Ateliers O-S Architectes

 

 

Pôle culturel Salvador Allende à Mons-en-Barœul (59) avec Dominique COULON & Associés et Damien SURROCA Architectes.

Ce projet s’inscrit dans le Projet de Rénovation Urbaine du quartier du « Nouveau Mons », à Mons-en-Barœul, comprenant la démolition de la Salle actuelle et la création du pôle culturel, afin de reconduire l’accueil des associations, des activités scolaires et l’offre de spectacle actuelle; et en élargissant les capacités d’accueil de la Salle actuelle à travers un outil contemporain, fonctionnel, central et fédérateur du réaménagement du quartier. Projet avec des façades en produits verriers d’aspect minéral, réalisés à base de prémurs de grandes dimensions industrialisés d’usine, en béton de parements architectoniques d’agrégats spécifiques avec ajout de brèches de miroir concassées, pour un aspect scintillant.

 

Usine école EASE (European Aseptic & Sterile Environment Training Center) à Strasbourg  (67) avec VIB Architecture.

 

 

Gymnase des Droits de l’Homme à Strasbourg (67) avec Dominique COULON & Associés

Programme de salle multi sports de 9m de hauteur et dotée de 100 places assises, une salle annexe d’activités douches, vestiaires, etc.