ENSAE (Groupe des Ecole Nationales d’Economie et de Statistique) / Palaiseau (91)

CAB Architectes
Maître d'ouvrage : Genes à Palaiseau
Type de mission : Mission de base
Type : Enseignement supérieur - Recherche
Architecte : CAB Architectes
Livraison : 2017
Surface : 15 300 m²
Type de travaux : Neuf
Hauteur : 17 m
Montant des travaux : 31 M€

Le bâtiment est constitué d’un volume simple à base carrée évidée de l’intérieur, construit sur une trame modulaire orthogonale égale à 2.10×2.10m, pour une emprise au sol égale à 77.70 x 77.70 m, réalisé sans joint de dilatation. Il se compose d’une couronne extérieure périphérique de largeur constante égale à 14.70 m, constituant un cloître, pour libérer un vide médian de dimensions 48.30 x 48.30 m. A l’intérieur de ce volume médian, est installée une bande linéaire étagée dans laquelle prennent place les Amphithéâtres, le Hall d’Exposition et la Bibliothèque, ainsi que deux patios, l’un végétal au rez de chaussée, l’autre minéral au niveau 2.

Les façades de la couronne extérieure, comprenant celles sur l’espace urbain et celles sur les patios intérieurs minéral et végétal se composent d’une exo-structure en acier, organisée sur la trame modulaire courante égale à 2.10m. Cette exo-structure est constituée pour chacune des façades d’une grille extérieure en profilés laminés ouverts standards du commerce de type HEB 240, dont l’axe est implanté à 320mm du nu extérieur des façades en produits verriers. Cette grille est composée de montants verticaux d’entraxe modulaire 2.10m reliés deux à deux par des traverses horizontales d’entraxe 3.30m, correspondant à la hauteur standard des différents étages. En remplissage, dans l’épaisseur des montants et des traverses de l’exo-structure, sont installés les brises soleils motorisés en verres sérigaphiés.

Entre les ossatures de l’exostructure de façade, des traverses métalliques du type IPE400 portant de façade à façade sans aucun porteur intermédiaire sont mises en œuvre sur un entraxe de 2.10m. Ces traverses sont justifiées en section mixte acier-béton collaborante par mise en œuvre de goujons connecteurs soudés sur la semelle supérieure du profilé. Ces profilés sont implantés en retrait de 1.05m de l’exostructure de façade, leur connexion à l’exostructure de façade est assurée par la mise en place de Profilés Reconstitués Soudés de hauteur 150mm intégrés dans l’épaisseur des planchers mixte collaborant acier/béton.

Les ossatures métalliques principales de l’exo-structure de façades sont complétées par les pans de fer en métallerie d’acier constituant les enveloppes périphériques des ouvrages de circulation verticale des cages d’escalier et d’ascenseur. Ces ossatures assurent la stabilité globale du bâtiment sous sollicitations horizontales d’origine climatique.

Sur et entre les solives, la dalle de compression en béton est coulée en place sur un coffrage métallique architectonique visible, en tôle pleine d’acier peinte (RAL 9006), à fond plat sans joint, fixation et nervure visible en sous face. Ces éléments de coffrage perdu métallique en acier peint (RAL 9006) à sous face architectonique sont industrialisés d’usine en éléments de grandes dimensions, pour une pose sur le site sans joint, fixation et nervure visible en sous face. Chaque élément est fabriqué à l’aide d’une tôle unique mise en œuvre en fond de coffrage, dont la largeur est égale à l’entraxe des solives et la longueur égale à celle de la portée des solives.

Ces éléments architectoniques en tôle d’acier peinte (RAL9006) constituent le fond de coffrage des dalles de compression béton armé coulée place à la pompe d’épaisseur totale égale à 0.15m, comprenant une prédalle foraine béton armé de 1ère phase d’épaisseur 0.06m, puis un béton de seconde phase d’épaisseur 0.09m. La tôle formant coffrage perdu épouse les contours des zones de plancher en décaissé, avec ces jouées latérales formant une « manivelle ».

Crédit photos : Aldo Amoretti